mardi 31 juillet 2012

31 juillet LOUTSK

La ville de Loutsk est au cœur de la Volynie. Elle et présentée dans les guides comme une ville charmante et mystérieuse.

Sa création remonte probablement au 10 ème siècle. À cette époque la ville s'appelait Loutchesk – du mot « louk (l'oignon) » qui signifiait «le repli de la rivière».

Du fait de sa situation sur une voie reliant la mer Baltique à Byzance, son histoire est marquée par une appartenance sans cesse contestée par ses grands voisins. Au 14 em siècle elle devient une principauté Lituanienne. La ville se développe et des quartiers polonais et allemands apparaissent. C'est à cette époque que débute la construction du château en pierres.

A Loutsk a lieu à partir du 6 janvier 1429, pendant 3 semaines, une conférence des monarques consacrée au projet de défense face à la menace pesante de l'Empire Ottoman, organisée par le roi de Pologne. Le choix de la ville étant révélateur de son importance.

001-Loutsk- monasterePar le jeu des dévolutions successorales, en 1432, la Volhynie devient un fief de la Couronne de Pologne. En 1569, la Volhynie est pleinement intégrée à l'État polonais. L'évêque orthodoxe local se convertit au catholicisme (uniatisme).

En 1795, à la suite de la partition de la Pologne, Loutsk est annexée par la Russie. La voïvodie est liquidée et la ville perd son importance. Après l'insurrection de novembre 1830, l'influence polonaise diminue et le russe devient dominant. Les églises catholiques grecques sont transformées en églises orthodoxes. En 1845, un nouvel incendie frappe la ville qui se dépeuple.

020-Loutsk-eglise allemande-1Pendant la Première Guerre mondiale, elle est conquise par l'Autriche-Hongrie le 29 août 1915.

Le 7 juin 1916 les forces russes reprennent la ville. Mais dès décembre 1917, les soviétiques recherchent une paix séparée avec les allemands. A ce moment la ville est occupée par les armées des empires centraux, qui signent le 9 février 1918 avec la Rada ukrainienne le traité dit « des céréales », qui donne la Volhynie à l'État Ukrainien indépendant.

L'armée allemande se retire le 22 février 1918, Loutsk tombe aux mains des forces ukrainiennes fidèles à Simon Petlioura, tandis que les Allemands prennent Kiev aux bolcheviks. Cette ultime pression amène la signature du traité de paix de Brest-Litovsk le 3 mars 1918. Mais le 16 mai 1919, Loutsk est pris par les forces polonaises du général Aleksander Karnicki. et annexée par le nouvel État polonais. Elle devient la capitale de la voïvodie de Volhynie. Elle est reliée par chemin de fer à Lwow et Przemyś.

En septembre 1939, à la suite du pacte germano-soviétique, Loutsk est annexée par l'Union soviétique avec le reste de la Volynie orientale. La plupart des usines, ainsi que la station de radio, sont démontées et envoyées en URSS. Environ 10 000 habitants de Loutsk, principalement des Polonais, sont déportés au Kazakhstan ou arrêtés par le NKVD (environ 1 550 personnes).

Après le début de l'opération Barbarossa, la ville est prise par la Wehrmacht. Des atrocités sont commises et des milliers de personnes sont exécutées par les nazis.

Après la fin de la guerre, la population polonaise de Loutsk est expulsée, en général vers le territoire polonais. La ville devient un centre industriel de la République socialiste soviétique d'Ukraine. L'augmentation importante de la population de la ville depuis la fin de la guerre est due à un apport de population presque entièrement ukrainien. Loutsk est aujourd'hui une des villes les plus grandes d'Ukraine occidentale. Les enjeux et les déchirements dont elle a fait l'objet au cours du temps me paraissent représentatifs de l'histoire de ce pays.

Aujourd'hui la ville offre un visage de capitale provinciale nette et fleurie. Sa principale rue piétonne est bordée de restaurants et de petites places fleuries où il fait bon goûter la fraîcheur du soir.

018-Loutsk- forteresse du 14em- cateau de Lubart

Les petites rues pavées représentent une surface assez faible, et des efforts d'amélioration sont en cours. Le château (ci-contre et ci-dessous) construit au 14 ème siècle par le prince Lituanien De Lubart est assez imposant. Ses remparts sont hauts de 13 mètres.

017-Loutsk-place zamkova- chateau de Lubart

On dit que de l'église St Pierre et St Paul part tout un réseau de souterrains qui permettait aux habitants de se déplacer à l'abri de la curiosité des puissances occupantes.

012-Loutsk- cathérale jésuites St Pierre et St Paul 013-Loutsk-cathédrale St Pierre et St Paul

Cathédrale jésuite Saints Pierre et Paul

010-Loutsk rue oukraiky 027-Loutsk-rue oukrainsky

rue Oukrainsky

024-Loutsk- vielle rue 031-Loutsk-place teatralny

vieille rue

place Teatralny

028-Loutsk- marchand de vétements traditionnels

marchand de vêtements traditionnels

Aucun commentaire:

Publier un commentaire